Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Carriedo L., M.L. Guerrero, C. Méndez & F. Vericat (ed.), A Vueltas Con Beckett

Pascale Sardin
p. 189-190
Référence(s) :

Carriedo L., M.L. Guerrero, C. Méndez & F. Vericat (ed.), A Vueltas Con Beckett, Madrid: ed. de la Discreta, 2009, 360 p. ISBN: 978-84-96322-29-5

Texte intégral

1Cet ouvrage1 collectif consacré à l’œuvre de Samuel Beckett est issu de plusieurs journées d’étude qui se sont déroulées au cours de l’année 2007 à l’Université de Madrid, manifestation organisée à l’initiative de Lourdes Carriedo et François Noudelmann. Son originalité est de rassembler des articles originaux de chercheurs espagnols, français et anglo-saxons2. Le recueil rassemble 19 articles au total de plusieurs auteurs (9 en français, 7 en espagnol et 3 en anglais), dont Bruno Clément et François Noudelmann, ou encore Marie-Claude Hubert, Anne-Cécile Guilbard, Robert Harvey, Lourdes Carriedo et Francisco Torres Monreal, entre autres.

2Si plusieurs auteurs choisissent de se pencher sur l’étude d’un texte particulier, à savoir Mal vu Mal dit, Worstward Ho, Come and Go, Souffle, Quad, ou encore Film, d’autres choisissent en revanche une approche thématique pour aborder l’œuvre dans son ensemble : l’achèvement, les mathématiques, la vision, la dissociation voir/entendre, la déhiscence du langage, la narrativité du théâtre, le bilinguisme, l’influence de Dante. Il s’agit là d’approches somme toute assez convenues, et à ce titre, cet ouvrage s’adresse davantage à un public d’étudiants et de non spécialistes qu’à des chercheurs en études beckettiennes particulièrement prolifiques ces dernières années et de plus en plus spécialisées.

3L’article de Ronan MacDonald, ancien directeur de la Beckett International Foundation de l’université de Reading en Grande-Bretagne, se démarque de cet ensemble en ce qu’il traite, dans une perspective métacritique, de la réception de l’irlandicité de Beckett par la critique anglo-saxonne. Cependant on peut regretter plusieurs points : tout d’abord, il est surprenant que parmi les monographies mentionnées par l’auteur portant sur cette question, selon lui peu ou mal traitée, ne soit pas cité, entre autres, Beckett : The Irish Dimension, par Mary Junker (Dublin : Wolfhound Press, 1995). Quant à la conclusion de Ronan MacDonald, qui voit dans Beckett une figure liminale difficile à catégoriser, elle n’invite guère à poursuivre dans la voix prometteuse pourtant ouverte par la perspective qui est la sienne. Les (nombreux) travaux récents de Seán Kennedy sont également passés sous silence (de même que la recherche française en la matière), même s’il est vrai que l’ouvrage que ce chercheur prépare et provisoirement intitulé Beckett and Ireland : New Perspectives est encore « in preparation ». Enfin, d’une manière générale, notons l’absence de références à des travaux francophones dans les articles de chercheurs anglo-saxons, symptôme du peu de cas que font les critiques anglophones de la recherche beckettienne qui se fait en français ou dans d’autres langues considérées un peu vite semble-t-il comme « mineures ».

4Une mention particulière pour l’article qu’Alain Badiou consacre à Mal vu mal dit, nouvelle expérimentale de la fin de la vie de Beckett dont le philosophe offre tout à la fois une lecture optimiste, sensible et stimulante. Enfin, l’article que propose Karine Germoni sur la stylistique des pastiches proustiens dans l’œuvre beckettienne est certainement la contribution la plus originale et novatrice du recueil.

Haut de page

Notes

1 Pour un résumé détaillé de l’ouvrage consulter:
www.fabula.org/actualites/article35404.php (consulté le 2 mai 2010).

2 L’auteure de ce compte rendu, non compétente en espagnol, n’a pu lire que les articles rédigés en français et en anglais.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pascale Sardin, « Carriedo L., M.L. Guerrero, C. Méndez & F. Vericat (ed.), A Vueltas Con Beckett », Études britanniques contemporaines, 39 | 2010, 189-190.

Référence électronique

Pascale Sardin, « Carriedo L., M.L. Guerrero, C. Méndez & F. Vericat (ed.), A Vueltas Con Beckett », Études britanniques contemporaines [En ligne], 39 | 2010, mis en ligne le 11 février 2016, consulté le 18 août 2017. URL : http://ebc.revues.org/2823

Haut de page

Auteur

Pascale Sardin

Université Bordeaux III

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Études britanniques contemporaines est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de la Méditerranée
  • Logo ERIH +
  • Revues.org