Navigation – Plan du site
Comptes rendus

GUIGNERY, Vanessa (dir.), (Re-)Mapping London : Visions of the Metropolis in the Contemporary Novel in English

Alain Blayac
p. 173
Référence(s) :

GUIGNERY, Vanessa (dir.), (Re-)Mapping London : Visions of the Metropolis in the Contemporary Novel in English, Paris : Publibook, 2008, 252 p.

Texte intégral

1Vanessa Guignery, spécialiste de Julian Barnes et de son œuvre, a entrepris de sélectionner certaines des communications présentées en 2007 au colloque international de l’ERCLA « Representations of London in the Contemporary English Novel ».

2Ce volume, disons-le tout net, est le bienvenu. Certes, il reprend un sujet souvent traité (Annales du GERB, 1982 ; S. Onega, London in Literature, 2002, et bien d’autres), mais il le réactualise (car la métropole n’est jamais totalement la même) et y inclut, de surcroît, nombre d’auteurs nouveaux, tant britanniques de souche qu’immigrants de fraîche date dont l’émergence atteste la puissance d’inspiration d’une ville en mouvance perpétuelle.

3L’ouvrage est divisé en trois parties : la première présente Londres telle qu’elle est vue par des Londoniens de naissance, la troisième Londres telle qu’elle est appréhendée par des immigrants de la première ou deuxième génération. La ville est étudiée d’une part dans une perspective « historique et verticale » (Peter Ackroyd), et, d’autre part, sous un angle « géographique et horizontal » (Ian Sinclair). Ainsi sont évoquées une Londres aux multiples facettes, personnage de plein droit (à l’instar du Dublin de Joyce) des romans considérés, l’image mentale qu’elle matérialise pour chaque auteur de Virginia Woolf à Ian McEwan, les formes diverses qu’elle assume à travers les âges et selon les auteurs (Martin Amis et London Fields [1989], Julian Barnes et Letters from London [1995], Peter Ackroyd et English Music [1992]).

4Le cœur du volume est constitué par des études de C. Pesso-Miquel, G. Letissier, B. Berna sur la Londres de Graham Swift que vient couronner une interview du romancier « Conversation with Graham Swift » où le romancier est mis sur la sellette et son œuvre passée au crible par V. Guignery, F. Gallix et quelques autres.

5Il est encadré, d’une part, par des analyses de l’œuvre des « native Londoners » (V. Woolf, D. Lessing, Will Self etc.), et, d’autre part, de celle des « new Londoners » (S. Rushdie, Z. Smith, C. Newland, C. Phillips etc.), en bref ce qu’il y a de plus classique et de plus moderne dans la production littéraire moderne.

6En bref, un travail passionnant à la mesure d’une métropole toujours en mouvement et jamais véritablement connue.guignery

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Blayac, « GUIGNERY, Vanessa (dir.), (Re-)Mapping London : Visions of the Metropolis in the Contemporary Novel in English », Études britanniques contemporaines, 37 | 2009, 173.

Référence électronique

Alain Blayac, « GUIGNERY, Vanessa (dir.), (Re-)Mapping London : Visions of the Metropolis in the Contemporary Novel in English », Études britanniques contemporaines [En ligne], 37 | 2009, mis en ligne le 01 juin 2017, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://ebc.revues.org/3700

Haut de page

Auteur

Alain Blayac

Université Paul Valéry-Montpellier 3

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Études britanniques contemporaines est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de la Méditerranée
  • Logo ERIH +
  • Revues.org